Chroniques

Trahison

« Où que je sois, les étoiles brilleront toujours grâce à toi. »

Maeva s’envole pour Los Angeles où elle a décroché un job de nounou le temps d’un été. Mais ce n’est pas l’attrait du voyage ou un hypothétique amour pour les enfants qui la motive.

Non, Maeva tente un coup de poker qui risque bien de la détruire… ou de la sauver.

Abandonnée par son père à l’âge de 11 ans au lendemain des obsèques de sa mère, elle n’a jamais renoncé à retrouver sa trace. Et cette photo accompagnant l’annonce lui révèle la cruelle vérité : son père a reconstruit une famille loin d’elle, mais surtout sans elle.

Sous une fausse identité, elle intègre le foyer idéal dont elle a été privée, disposant d’un mois pour lever le voile sur le mystère de son abandon.

Elle avait tout prévu sauf Kayden. Un musicien insupportable mais canon que le destin, décidément joueur, place sur sa route. Mensonges et dissimulation emprisonnent Maë, et compromettent les sentiments imprévus suscités par Kayden.

Lucie est une auteure que j’ai découvert sur Wattpad avec ce roman : Trahison. J’y avais beaucoup aimé cette duologie, et son roma Traquée encore plus, à paraître chez Black Ink Editions. Quand j’ai appris qu’elle avait signé dans cette ME, j’étais trop contente pour elle et me réjouissais de découvrir cette version éditée.

Est-ce que remuer le passé va réellement m’apporter la sérénité ? Je crois profondément que c’est nécessaire pour pouvoir tourner définitivement la page. Mais à quel prix ?

Lucie a une plume très agréable et fluide. Les descriptions ne sont pas trop longues, les émotions bien transmises et j’ai trouvé la trame très originale : une fille qui part incognito vivre dans la famille de son père qui l’a abandonnée, il y a 11 ans, c’est tout de suite intriguant et prometteur.

Cette phrase me hante et elle va me hanter des décennies. Il ne m’a pas seulement abandonnée non, il m’a effacée, oubliée, reniée.

J’ai beaucoup aimé Maeva, et encore plus Kayden. Leur romance évolue au fil de l’histoire avec cohérence et la romance arrive sur la fin. J’ai ri face à leurs piques, et été émue par les événements et surprise par certains rebondissements. Les personnages secondaires ont bien été exploités.

– Tu crois vraiment que j’aurais couché avec une nana qui venait de me vomir dessus ? Sérieux ? Plus repoussante que toi, j’ai rarement vu et crois-moi, j’en ai vu des vertes et des pas mûres.

On n’arrête pas de se demander quand et comment son secret sera dévoilé et au fil des pages, nous découvrons en même temps qu’elle la nouvelle vie de son père et surtout, nous voulons découvrir la raison de cet abandon.

Trahison, mensonges et abandon ont laissé sur mon cœur des cicatrices qui viennent de se rouvrir à ce moment où je dois encore tout laisser derrière moi.

J’ai vraiment passé un super moment de lecture dans ce premier tome.

Acheter le roman

Un tome 2 riche en émotions : rancœur, tristesse, changements, pardon, mais aussi amour puissant sont au rendez-vous, ainsi qu’une sacrée surprise et un drame que je trouve un peu dommage que l’auteure l’ai raconté en souvenir et non en directe.

On a été manipulés comme des vulgaires marionnettes. Et aujourd’hui encore, cette image me hante.

La romance est si belle, si vraie et profonde, Kaydan m’a beaucoup touchée. Les pages défilent sans s’en rendre compte. Cette duologie se termine avec un très bel épilogue comme je les aime.

Je ferme les yeux pour savourer cet instant volé à un karma rageur.

Il est difficile pour moi de parler plus en détail de ce tome 2 sans spoiler, mais je l’ai beaucoup aimé. Je vous la conseille vivement !

Laisser un commentaire