Chroniques

Seul au sommet

« — Rappelle-toi d’une chose : ne laisse pas la vanité te mener dans le mur, reste concentrée et regarde où tu vas, pas qui te suis. Les gagnants regardent le sommet. »

Alors que le monde s’écroule autour de Nina, l’arrivée d’un nouveau voisin, Aaron, la chamboule encore plus. Rockstar dans son pays d’adoption, les États-Unis, ce grand brun ténébreux au sale caractère a emménagé dans la rue avec sa clique de musiciens. Et autant dire que la rencontre entre ces deux personnalités est un véritable choc des cultures ! Aux antipodes l’un de l’autre, ils doivent apprendre à s’apprivoiser quand Nina se lie d’amitié avec le reste du groupe. Mais c’était sans compter le comportement ambigu d’Aaron, et l’incroyable attraction qui finit toujours par les réunir.

L’amour est-il possible quand on ne vit que pour la scène ? Comment vivre une histoire normale quand on est dans l’ombre d’une rockstar ?

« Seul au sommet » est un roman que j’ai lu sur Wattpad et j’ai beaucoup aimé, avec une trame déjà géniale et originale. Quand j’ai appris que Solène avait signé chez Cherry Publishing, j’étais très heureuse pour elle et j’avais déjà hâte de découvrir l’évolution de sa plume et de l’histoire.

Ce premier roman de Solène se déroule dans un univers que j’adore : la musique. Vous le mélangez avec de la romance et deux personnages au fort caractère, ce qui vous donne un super cocktail.

Je vais t’en foutre du « vide d’émotion » et je vais ancrer cette chanson au fond de ton âme à tel point qu’elle va te hanter jusqu’à ta mort.

Nina est une jeune femme gentille, une grande sœur attentionnée, mais un événement tragique la fait replonger dans ses vieux démons.

Aaron est le chanteur d’un groupe français qui fait fureur aux États-Unis. Il n’est pas facile à suivre et n’est pas aussi fort qu’il le paraît

Il rentre en France avec les membres de son groupe « Second of Silence » afin d’être au calme pour écrire leur nouvel album, pour lequel il se met beaucoup de pression. Le groupe loue une maison qui se trouve en face de la demeure familiale de Nina. La première rencontre est électrique, tout comme la suite du roman.

La plume fluide de Solène nous emporte dans les tourments et sentiments de ses personnages. Le livre est rythmé, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. J’ai trouvé cette histoire très différente des autres romans que j’ai pu lire dans le même univers, car ici, il ne s’agit pas d’une romance entre une fan et un chanteur. L’auteure a construit une trame unique. Elle a su développer les émotions de ses personnages et leur évolution. Plus l’histoire avance, plus on comprend le titre. La fin est surprenante, et encore une fois, originale. Je me réjouis de lire le tome 2.

— Chacun sa part de noirceur

— Tu m’avais pourtant juré ne pas être un foutu rockeur avec un passé compliqué. Tu te souviens ?

— Ou presque… je t’ai dit que je n’étais pas un rockeur avec un passé compliqué… ou presque ! Si tu me cites, alors fais-le correctement.

Je remercie Solène pour son service presse que j’ai eu plaisir à redécouvrir.

Lien d’achat 

Après avoir quitté New York et le célèbre rocker Aaron Collins, Nina pensait enfin avoir le droit à une vie paisible. Ce qu’elle n’avait pas prévu, c’est que le groupe de rock de ses amis – et accessoirement de son ex – la supplie de revenir à leurs côtés. Mais alors que le couple au tempérament de feu tente de recoller les morceaux, une nouvelle histoire d’amour se profile en coulisses…

Malheureusement, les plus belles déclarations peuvent cacher les pires mensonges, et Nina l’apprendra à ses dépens. La découverte de terribles trahisons sèmera la zizanie dans son cœur et dans sa tête, ravivant des sentiments qu’elle croyait disparus à jamais.

Tiraillée entre deux hommes, la jolie rousse devra trouver le bon accord pour donner la cadence à son cœur.

La plume de l’auteur a évolué dans ce second tome, elle est devenue plus belle et mature afin de nous raconter comment les Second of Silence se sont retrouvés sans chanteur suite à la disparition d’Aaron qu’ils ont dû remplacer, aidés par Nina. Je me réjouissais de le découvrir. Que s’est-il passé ? Pourquoi n’est-elle pas en France ? Eh ben je peux vous dire que j’ai été surprise !

— … Pourquoi tu ne me dis rien ?

— Pour que tu souffres comme je souffre !

J’ai beaucoup aimé ce tome 2. L’auteure prend le temps de faire comprendre au lecteur ce qui s’est passé. Plus on avance, plus on récolte les indices jusqu’à découvrir la vérité. Une révélation surprenante à laquelle on ne s’attend pas. Ne jamais se fier aux apparences, je me suis fait avoir.

— On ne sent pas les chaînes qui nous entravent tant qu’on ne bouge pas.

Les émotions de Nina et de Aaron sont vraiment très bien développées avec de belles métaphores. L’histoire évolue, les personnages aussi, tout ce qu’il faut pour une lecture entraînante.

Je ne peux que vous conseiller cette romance rock que j’ai eu beaucoup de plaisir à lire.

Bravo Solène pour cette première duologie éditée, pari réussi ! Merci pour le service-presse.

Lien d’achat

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code