Chroniques

Le sang des sauvages

«– Tue-moi ou laisse-moi te tuer, imploré-je dans un murmure étranglé. Autrement, je ne pourrai pas vivre avec.»

La jeune Sanaé touche à son but ultime : intégrer la Savage Task, unité d’élite de Celestia, vouée à l’extermination des Sauvages.

Ce peuple primitif sème la mort et la désolation, surgissant de la forêt pour décimer les Celestiens lors de raids sanglants.

Sa croisade se heurte à un obstacle de taille : un guerrier, implacable, dangereux, qui ne tolère aucune distraction, pas même cette attirance aussi irrésistible qu’incompréhensible qui les lie.

La haine, le désir, l’amour et la violence s’entremêlent jusqu’à ce que la combattante puisse entrevoir la face cachée du monde au travers de deux yeux dorés. Le destin cruel se joue de Sanaé, mais son histoire peut-elle dépasser une haine ancestrale ?

Le sang des sauvages fait partie des premières fictions que j’ai dévorées sur Wattpad, impossible de m’arrêter. Les deux tomes sont allés directement dans mes précieuses pépites. Quand l’auteure nous a annoncé son édition chez Black Ink, j’ai été trop heureuse pour elle, il me les fallait à tout prix en broché !

La plume de Farah ? Elle est incroyable, douée pour manier les mots et nous transporter. Puissante et dévastatrice, à la hauteur de cette dark romance fantasy renversante qui vous prend aux tripes, vous retourne l’estomac, vous fait jurer et haleter !

Déterminée, Sanaé sait ce qu’elle veut et n’a qu’un but dans la vie : venger sa famille en s’engageant dans la Savage Task pour exterminer les sauvages. Mais ce qu’elle n’a pas prévu, c’est d’être capturée par cet homme dangereux, tueur sanguinaire, doté d’une force effrayante. Leith et sa vérité vont renverser tout ce qu’elle pensait savoir. Elle n’aura pas le choix de s’y confronter.

Le guerrier haut gradé et respecté ne va pas réussir à se détacher de la jeune fille. Comment peut-il éprouver la moindre attirance pour cette Celestienne de dix-sept ans qu’il aurait dû tuer sur le champ, comme tout son peuple ? Pourquoi l’avoir épargnée ? Pourtant, elle va le surprendre comme jamais, ayant un pouvoir incompréhensible sur lui.

L’histoire est dure, violente. Âmes sensibles s’abstenir. Deux peuples ennemis, séparés par les mensonges et des complots. Tout est puissant et ça vous met des claques ! Les rebondissements sont dingues, impossible de les voir venir. Et on en parle de l’attirance entre les deux protagonistes ? L’auteure sait comment amener l’électricité dans l’air et vous faire avoir aussi chaud que Sanaé, ou encore, vous faire ressentir sa tristesse et sa colère, fois mille. Attirance et haine se côtoient dangereusement.

— Regarde, l’effet que tu me fais, sorcière… si tu recommences, je ne donne pas cher de ta peau.

Je déglutis, tremblotante d’effroi.

— Peut-être que j’affirmerai ma réputation, après tout…

— Lâche-moi ! Sale monstre ! m’écrié-je en me débattant vainement.

Je ne vous dirai rien… À part que Farah s’est surpassée et nous offre une duologie exceptionnelle !

Alors, plongerez-vous au cœur de Celestia et de ses secrets ? Êtes-vous prêts à avoir le souffle coupé par cette dark romance ? Moi, je ne l’étais pas…

 

Édité chez Black Ink Edition

Un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code