Presse

Heyjessical

Extrait :

J’ai beaucoup aimé le personnage masculin. Ici, nous sommes loin du bad boy tatoué et arrogant, bon Dieu que ça fait du bien ! Nous rencontrons plutôt un homme qui se sert de son intelligence et de son charme naturel, ce qui amène nécessairement des joutes, des répliques et des petites chamailles épiques ! Quant à Léonie, j’ai bien aimé son côté rafraîchissant. Même si elle m’a semblé un peu naïve à certains passages, ce n’est rien d’agaçant, et la suite rattrape bien les choses ; plus elle évolue, et plus nous découvrons une jeune femme maligne, qui ne se laisse pas écraser et qui fera tout pour vaincre ses ennemis.

Les retournements de situations s’enchaînent, nous trouvons à peine le temps de respirer. Je me répète, mais le début du roman n’annonce pas du tout ce qui va suivre, mon petit cœur n’était pas prêt (j’étais choquée, vraiment). L’émotion des personnages nous frappe de plein fouet. Impossible d’en échapper indemne. Nous vivons chaque instant avec eux, les plus beaux comme les plus mortels, et rien ne vous laissera de marbre (pas même le sort des personnages secondaires, pour qui j’ai versé quelques larmes).

Découvrez la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code