Chroniques

Forgive me – Alter ego

« Tu es bloquée avec moi jusqu’à ce que la mort nous sépare. Prends-le comme tu veux : un enfer, une punition, un paradis… je m’en fiche. Mais garde bien à l’esprit que tu es ma femme. Je ne te laisserais pas partir. Jamais. »

Lya Emilie James n’est nulle autre que la magnifique épouse du richissime duc anglais, Adam Larry James. Créatrice de mode renommée, femme de caractère, attitude de garce hautaine et un brin folle, on peut très bien croire qu’elle mène une vie de reine.

Seulement, quand on y fait bien attention, on constate qu’elle vit dans les bris du scandale qui emporte peu à peu son mariage vers la dérive. En froid avec son mari qui enchaine les maîtresses et qui refuse le divorce, elle essaye par tous les moyens de retrouver grâce à ses yeux pour se faire pardonner. Jusqu’au prochain coup bas d’Adam…

Mais alors qu’elle lui déclare la guerre, revendiquant ainsi son respect, son trône et ses droits, les choses prennent une tournure différente qui sème le doute dans son esprit.

Qui disait qu’être parfaite rimait à être une bonne épouse ?

Ari Augustin est une jeune auteure de bientôt dix-huit ans que j’ai découvert sur Wattpad suite à un échange d’avis (oui, encore ^.^). Quand j’ai appris qu’elle auto-éditait cette fiction que je comptais lire sur la plateforme, j’ai voulu attendre pour l’acheter et la soutenir. Bien sûr, le résumé me plaisait beaucoup et j’ai déjà le plaisir de lire d’autres œuvres d’Ari en ligne. Je savais que je ne serai pas déçue.

Dix-sept ans et une plume déjà très évoluée. Un vocabulaire varié, des descriptions complètes, tout est réuni pour une lecture agréable malgré quelques petites fautes.

Rien n’est facile dans ce couple aisé. Lya a trahi son mari et celui-ci ne cesse de le lui rendre, sans gêne et sans respect. Ajouté à une blessure bien plus profonde qui hante Lya, elle n’en peut plus et veut changer sa situation. Lya James est une femme d’affaires brillante avec un sacré caractère qui veut essayer de reformer son couple. J’ai adoré sa force de caractère et son intelligence. On peut comprendre la colère d’Adam, mais cette vengeance nous révolte. Ce n’est pas juste ni pour un ni pour l’autre. Ses tentatives de réconciliations échouent. Lya souffre tellement qu’après deux années, elle demande enfin le divorce. Adam refuse férocement, nous donnant envie de l’étrangler, mais Lya ne fait pas appel à un avocat pour autant…

Le couple s’attaque à tour de rôle. Ils sont doués et ne manquent pas de répartie, j’ai adoré ! Autant possessifs que redoutables et hautains, je me suis régalée avec leurs ripostes respectives.

Qui gagnera la guerre ? Et surtout, qui y perdra le plus ? Leur couple y survivra-t-il ?

De révélations en rebondissements, reformer un couple heureux nous semble de plus en plus difficile. Après dix années de mariage, l’attirance entre les mariés est toujours présente et brouille les pensées de Lya qui veut plus que tout sauver son mariage. Bien qu’Adam semble aussi finir par le vouloir, des secrets continuent d’éclater.

Je suis passée par plusieurs émotions en lisant Forgive Me : j’ai ri, j’ai été déconcertée, j’ai râlé et juré, j’ai été triste, j’ai maudit l’auteure et la fin m’a anéantie…

Passion, amour, haine, vérité, tout se mélange dans ce premier tome contemporain original et surprenant que j’ai beaucoup aimé. Une chose est sûre, je lirai le tome 2. Je suis certaine qu’Ari nous réserve encore bien des surprises…

Disponible sur Kobo ou Amazon

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code