Chroniques

Dernier souffle

Je prends alors conscience que je pourrais lui offrir mon dernier souffle.
Peut-être est-ce ça l’amour véritable. Se sacrifier pour l’autre.
Aimer à en mourir.

« — Je suis morte ? souffle-t-elle.
Un rire nerveux me prend.
— Non, vous n’êtes pas morte. Pas aujourd’hui. »

Charleen aurait dû mourir ce jour-là. Mais Elijah, son voisin terriblement sexy et mystérieux, ne peut se résoudre à lui arracher son dernier souffle. C’est pourtant sa mission, lui qui est un Ange de la Mort.

Pour la protéger, il est prêt à tout, jusqu’à risquer sa propre immortalité. Alors qu’une histoire d’amour impossible débute entre eux, les Anges Supérieurs ont bien l’intention de rétablir l’équilibre et de récupérer les vies qui leur sont dues.

Déterminés à se sauver l’un l’autre, et à protéger leur couple, Charleen et Elijah pourront-ils contourner les règles des Cieux ?

Est-ce que je chronique encore un livre de Koko Nhan ? Oui. Est-ce que j’arrêterai un jour ? Non. Tout simplement car je sais que je vais adorer à chaque fois, peu importe le résumé et le thème. J’avais lu le premier jet de Dernier Souffle sur Wattpad et c’est avec plaisir que j’ai accepté le service presse de l’auteure.

Cette fois, nous la trouvons dans un nouveau genre : le fantastique. Mais ce qu’il y a de surprenant, pour ma part, c’est qu’on oublie presque que c’en est une. Les pages défilent sans s’en rendre compte grâce à la plume simple, agréable et fluide de Koko.

Nous découvrons Charleen, une orpheline qui est toujours joyeuse et positive. Sa vie se résume à son train-train quotidien tranquille et elle le vit très bien. Mais depuis quelques temps, elle tente de percer le mystère de son voisin froid et distant. Leurs échanges sont électriques et très drôles, j’ai adoré. Koko a su intégrer des moments d’humour excellents.

— Vous êtes chiante.

— Je sais. Merci.

— Ce n’était pas un compliment.

— Et je ne vous remerciais pas vraiment.

J’adore la personnalité de Charleen et sa petite cheerleader, tout comme j’ai aimé Elijah et sa façon d’être, de réfléchir, mais aussi de se comporter avec Charleen. Je me suis attachée aux deux protagonistes, ainsi qu’aux personnages secondaires qui ont tous une raison d’être. On voit que Koko a fait attention à la cohérence par apport à leur passé et personnalité, qu’elle a également réfléchi aux différents aspects d’un ange de la mort que j’ai trouvé très bien développé.

Cependant, la dernière heure a sonné pour Charleen, mais Elijah ne peut se résoudre à prendre son dernier souffle et la sauve. C’est interdit et gravement puni. Cet acte va entraîner une succession de révélations et de rebondissements, changeant le rythme de l’histoire. Nos émotions se font emporter par celles de la jeune femme et de l’ange, pour finir pour nous tenir en haleine.

— Ta vie ne t’appartient pas, contre-t-il.

— Non, mais ma volonté si.

Cet amour interdit devient puissant, mais le sera-t-il assez pour défier Ézéchiel et Micah, les Anges Supérieurs ? La fin est absolument surprenante. Encore une fois, les émotions sont au rendez-vous et Koko nous montre son talent.

Lien d’achat 

Un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code